Les procédures de divorce simplifiées depuis 2000

Si le nombre de divorces reste en constante augmentation, on remarque néanmoins qu’une large majorité, soit 90% d’entre eux, est faite par consentement mutuel. Si cette procédure reste difficile à vivre, elle est néanmoins bien moins éprouvante qu’une procédure de divorce durant laquelle les deux époux se livrent une véritable guerre. En matière de consentement mutuel, tout va beaucoup plus vite. Un divorce en Suisse peut être conclu en seulement trois mois, car la loi est suffisamment claire pour que tout soit réglé proprement et rapidement.

Le consentement mutuel : la sage solution

Divorce vaud

source : divorce.ch

Lorsqu’un couple souhaite mettre un terme à son contrat de mariage, deux solutions se présentent à lui pour la répartition des acquis communs et surtout pour la garde des enfants. Un juge peut arbitrairement décider de la garde des enfants et de la répartition des biens. L’autre solution consiste à consulter un médiateur qui proposera de réfléchir sur un accord qui peut satisfaire les deux parties afin de les amener à choisir un divorce par consentement mutuel. Dans ce cas, le divorce peut être prononcé rapidement. Le très sérieux site divorce.ch propose même de divorcer en ligne, que vous souhaitiez un divorce à Genève ou un divorce à Vaud par exemple et vous propose une liste d’avocats compétents.

À qui la faute ?

Effectivement, il est parfaitement inutile de se poser une telle question lorsqu’un couple souhaite divorcer. Depuis le 1er janvier 2000, la notion de faute n’a plus lieu d’être. De plus, les prestations financières sont grandement standardisées, dissuadant ainsi toute demande de divorce unilatérale. De plus, le divorce par consentement mutuel, outre le fait qu’il soit plus rapide, est également beaucoup moins cher.

Categorized: Services

Comments are closed.