Quelques conseils pour organiser sereinement un baptême

La naissance d’un bébé est toujours un grand bonheur : on a envie de la fêter en famille, d’où l’organisation du traditionnel baptême, qu’il se déroule en mairie, en église ou de façon totalement informelle. Mais comment bien préparer cette fête ? Voici quelques conseils pour ne rien oublier et se lancer sereinement.

Avant tout, anticipez bien la date, pour vous assurer que toutes les personnes invitées auront la possibilité d’être là. Par exemple, il serait dommage que le parrain ou la marraine ne puisse pas venir pour donner leur cadeau, qu’il s’agisse d’une jolie médaille symbole ou de n’importe quelle autre attention qui marque affectueusement l’entrée de bébé dans la famille.

En parallèle, vérifiez que le lieu de rendez-vous reste cohérent avec le nombre de personnes attendues. Si vous êtes en petit comité, votre maison peut être suffisante. Mais si vous vivez dans un logement plutôt exigu, il sera peut-être plus confortable de demander le jardin des parents ou beaux-parents… Sachant que la location d’une salle reste toujours envisageable, pour ceux qui préfèrent s’entourer d’un maximum de personnes, et pas simplement d’une sélection restreinte de membres de la famille proche.

Idéalement, on recommande de préparer le baptême avant la naissance. Concrètement, entre l’arrivée de bébé et le jour J, vous aurez mille autres choses à faire, d’où l’importance de bien anticiper. Si cette alternative n’est pas possible pour vous, n’hésitez pas à reculer le baptême : on peut tout à fait le prévoir pour le premier anniversaire de l’enfant, ou même un peu plus tard !

Pour finir, afin de ne pas vous sentir débordés par cette organisation d’un événement incontournable pour toute la famille, prenez l’initiative de demander de l’aide aux parents, tantes et oncles. La plupart du temps, ils sont plutôt flattés d’une telle requête, et apprécient d’apporter leur pierre à l’édifice à leur façon, selon leurs propres possibilités.

Comments are closed.