Bijoux

Les origines de la médaille de baptême

La médaille de baptême est un cadeau que la majorité des nouveau-nés reçoit lors de la cérémonie, qu’elle soit religieuse ou non. Les médaillons ont des origines peu communes et ne dont devenus une véritable tradition que très récemment.

Une tradition qui a évolué

Avant même l’apparition des religions monothéistes, les anciennes civilisations romaine ou grecque avaient coutume de s’offrir des talismans pour se protéger des mauvais sorts. Mais il faut attendre le XVIIIe siècle pour retrouver la véritable origine de la médaille de baptême, qui est étroitement liée à l’expression “Naître avec une cuillère en argent dans la bouche”.

Cette expression est utilisée pour faire référence au temps où les familles aisées avaient coutume d’offrir des objets en argent aux parents des nouveau-nés pour signifier leur appartenance à une famille riche. Il s’agissait généralement d’une cuillère, mais toute pièce d’orfèvrerie pouvait faire l’affaire.

Au fil du temps, la tradition s’est démocratisée et a évolué pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui. De nombreuses familles offrent une médaille ange ou une croix en pendentif à un nouveau-né à l’occasion de son baptême. Traditionnellement, cette médaille est censée l’accompagner durant toute sa vie. D’où l’importance de choisir le meilleur symbole possible en fonction des croyances de la famille.

Des symboles religieux ou laïcs

Source : www.arthusbertrand.com

Aujourd’hui, on peut offrir une médaille même si le baptême de l’enfant n’est pas religieux ou que les parents n’ont pas de croyances chrétiennes. Les médailles de baptême de la maison Arthus Bertrand proposent différents modèles pour s’adapter à toutes les envies et à toutes les croyances. Depuis près de deux siècles, les orfèvres Arthus Bertrand travaillent le métal, l’or et l’argent pour proposer des médailles sobres, mais d’une qualité exceptionnelle.

Il existe de nombreux symboles religieux qui peuvent être gravés sur une médaille de baptême. Le symbole le plus choisi est celui de la Vierge au Voile, représentation de l’innocence, mais aussi de la protection de l’enfant. L’archange Raphaël ou Saint-Christophe, patrons des voyageurs, peuvent aussi être choisis pour accompagner l’enfant dans sa vie.

Si vous cherchez un symbole plus spirituel que religieux, vous avez tout intérêt à choisir l’arbre de vie, que l’on retrouve dans toutes les croyances du monde ou la colombe, qui représente la paix et la liberté.

Qui doit offrir la médaille de baptême ?

Il n’existe aucune obligation d’offrir une médaille de baptême à un nouveau-né avant la cérémonie, mais traditionnellement, c’est au parrain ou à la marraine de s’occuper de ce petit geste. L’un ou l’autre peut choisir d’offrir tout le bijou, mais il est aussi possible de diviser le cadeau : le parrain offre la médaille, la marraine offre la chaîne en or.

En plus du symbole sur la médaille de baptême, le parrain et la marraine peuvent décider de faire graver des inscriptions sur le bijou. On choisit en général le prénom de l’enfant et sa date de naissance, mais on peut aussi faire graver la date de baptême.